À propos

 

Le Consortium

 

Le Consortium pour les Cétacés de l’Océan Indien, le Consortium IndoCet, a été créé en novembre 2014, à la Réunion, au cours d’un atelier de travail sur les suivis satellitaires des baleines à bosse. Voir les membres fondateurs.

Le Consortium traite de toutes les espèces de cétacés qui peuplent le Sud-Ouest de l’océan Indien (SOOI). Sa zone d’étude s’étend de 20°E à 90°E, et de 12°N (limite Nord de la corne de l’Afrique) à 55°S (limite Sud du Sanctuaire de l’océan Indien).

consortium-scope-of-work-map

 

 

Objectifs

 

Les objectifs premiers du Consortium sont de poursuivre la recherche sur la biologie des cétacés du SOOI et d’en promouvoir la conservation.

Ces objectifs peuvent être atteints de nombreuses façons, notamment par le soutien de programmes de recherche collaboratifs, le conseil aux décisionnaires des États de la zone d’action du Consortium sur la conservation des cétacés et les mesures d’atténuation des impacts anthropiques, la formation des biologistes, conservateurs et décisionnaires, le développement d’une science participative impliquant le grand public, et le développement de codes de conduite professionnelle et de recommandations pour une recherche éthique.

 

Structure

 

Le Consortium comprend un Comité Exécutif et deux types de membres : les membres actifs et les membres associés. Les membres actifs sont impliqués dans la recherche sur les cétacés dans le SOOI, tandis que les membres associés sont impliqués dans la recherche sur les cétacés hors des limites géographiques du Consortium. Voir les membres du Consortium.

 

Un peu de lecture

 

Vous pouvez lire ou télécharger le protocole d’accord signé par les 14 membres fondateurs du Consortium afin d’en savoir plus.

Vous trouverez des détails concernant le contexte de la création du Consortium dans le compte-rendu d’atelier « Suivi satellitaire des baleines à bosse dans le Sud-Ouest de l’océan Indien » (en anglais). Cet atelier a eu lieu à la Réunion, du 19 au 21 novembre 2014.

 

  Organisations membres

 

Les commentaires sont clos.